Crimson King

Liens d'écoute

  • Facebook
  • YouTube

CHASSEUR - Rock électronique francophone

Sortie du premier album "Crimson King" le 23 Octobre 2020 (Label : Reptile)

 

CRIMSON KING, nouveau recueil de onze chansons poétiques et vénéneuses, s'articule autour de l'érable rouge du même nom. Un arbre sous lequel reposent les cendres de son père disparu en mars 2018. Un arbre qui s'élance vers le ciel comme un défi à la fuite du temps et de la mémoire. Un arbre qui parvient à étirer ses ramures en crescendo jusqu'à la lumière, tout au long de ce chant velouté donnant chair aux mots co-écrits avec l’écrivain Nathalie Burel.
 

Au fil de cette cold-wave pop électronique, brute, minimale et terriblement sensuelle, Gaël Desbois parvient à transcender son sujet dans les tournoiements et les trilles d'une transe automnale à l'élégance rigoureuse et rare, inspirée par Suicide, Bashung ou Grauzone.
 

« Ce qui compte, ce n'est pas ce qui arrive, c'est ce qu'on fait de ce qui arrive » écrivait Annie Ernaux. Derrière les boucles, les rythmes et les programmations, dans cette esthétique de la fièvre, de la chute et du rebond, les paysages sonores et mentaux de CHASSEUR ont cette délicatesse des âmes mûres aux racines profondément ancrées dans la vie et ses affres. Sous cet « érable rouge couleur sang », le temps poursuit son œuvre, révélant toute la profondeur et la richesse de cette terre épaisse et froide qui nourrit l'inspiration unique de CHASSEUR.

Ils en parlent : 

" Les anciens jeunes gens modernes des années 2010, masquant leur incapacité à sortir du complexe d’Œdipe à un âge désormais avancé, feraient mieux de passer, côté fringues, au rayon adulte. Chasseur débarque ; on verra bien s’il arrive à leur tirer à tous une balle dans la nuque. "  Gonzai

" À mi-chemin entre New Order et Alain Bashung se trouve Chasseur. Ce Rennais à suivre de très près fait retentir ses synthétiseurs hypnotiques pour façonner un rock rétro-futuriste plein de surprises. " Magic RPM 

" L'influence synth-pop est totalement assumée, avec plus de profondeurs et de richesses dans le travail sonore. Les rythmes et arpèges invoquent parfaitement cette danse sans joie et pourtant fiévreuse typique de groupes comme Depeche Mode. " Tsugi (n°130)

" C’est presque comme si Chasseur parvenait à palper, à toucher, le temps qui s’échappe. Voire même à lui donner des couleurs. " La Face B​

" Une poésie en noir et blanc, unissant l’ombre et la lumière dans une symbiose admirable et onirique.

« Ailleurs » appelle à l’apaisement, à la contemplation, à la méditation. " Indie Music

" Chasseur impose son propre univers, une envie d’aller ailleurs et il nous y transporte aisément. "

Longueur d'Ondes

" Car c'est plutôt en direction d'un certain rock industriel aux échos métalliques qu'il faut aller chercher les références musicales de Gaël Desbois. Depeche Mode en premier lieu, dont il partage la rigueur métronomique, qui n'empêche en rien la délicatesse des sentiments, bien au contraire "

Télérama (n° 21 octobre 2020)

" Il poursuit aujourd’hui ses aventures avec ce premier album intitulé Crimson King. L’univers de Gaël est intemporel, car il a su garder les traces des musiques emblématiques qui ont forgé sa cultures auditives en les couplant aux sonorités les plus modernes. " Persona (n°13 - Automne 2020)

" Il faut le suivre ce Chasseur, il faut vraiment pénétrer avec lui dans cette forêt de chant, de mots, l'écouter jouer avec le vent et les souvenirs et, à l'orée du bois, trouver une issue, une consolation : la lumière "

Emission Coté Club - France Inter (9 Novembre)

" On appréciait le musicien, le disque révèle un véritable poète " Longueur d'Ondes (n° Automne 2020) 

" Un disque hors des sentiers battus, ambitieux et riche, comme le meilleur d'un Marc Seberg contemporain" FrancoFans (n°85)

" Plutôt que de s’exploser les cordes vocales, Gaël Desbois choisit d’utiliser un parler-chanter – il a du Daniel Darc dans la voix – qui colle à merveille à ses chansons mélangeant électronique et pop. Synthés années 1980 et rythmiques martiales. Froideur des orchestrations, chaleur du grain de voix. " Ouest France (n° 25 oct)

" Tout au long de ces onze morceaux, Chasseur tente de redonner du baume au cœur avec son univers aussi bien menaçant que sensible et sait le faire avec une originalité monstre." Les Oreilles Curieuses

Radios - Playlists : 

Kiblind (playlist) - France Inter - Radio Campus Paris - Le Troisième Lieu - The New Rock (Apple Music) Radio Campus Bordeaux - Radio B - Radio Campus Grenoble - Alternantes -  Canal B - Fréquence Mutine - Radio Fajet - Radio Alpa ...

© 2020 Cécile Callens - Attachée de presse - Tous droits réservés