GABRIEL TUR-Pop Electro 

 

Ville en Feu - EP (8 avril 2022)

Musicien autodidacte depuis son adolescence dans plusieurs formations rock-psyché, Gabriel Tur est aussi acteur et metteur en scène, passé par la Comédie Française notamment pour une pièce inspirée de Bob Dylan Comme une Pierre qui... en 2017.

 

Il compose beaucoup pour la scène et l’utilisation de musique live est omniprésente dans son travail. Bien qu’il s’exprime dans la langue de Molière et que l’on sente dans l’écriture son amour de la chanson ; sa musique est très influencée par la culture pop-électronique. Des synthés planants aux refrains sucrés, l’humour, la critique sociale et l’invitation aux voyages rythment ses compositions. C’est dansant, en légèreté et tout est réuni pour donner un live énergique et riche en émotion. On sent derrière le musicien, l’aisance de l’acteur et la folie du performeur qui marquent chaque concert d’une originalité très personnelle à Gabriel.


Accompagné sur scène et en studio par Jean Thevenin, leur duo forme un équilibre subtil s’inscrivant dans la récente vague de pop française. Ils surfent aux cotés de Flavien Berger, Cléa Vincent, Grand Blanc, Juliette Armanet et la bande de La Femme.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Ils en parlent : ​

" Le Français est de retour entouré de synthés, d’une basse envoûtante et de c(h)oeurs haut perchés. "

Les Inrocks

" C'est de la musique sucrée faussement sucrée à la Flavien Berger. " Magic RPM (hebdo #12)

" Bien joué, Monsieur Tur. " PANM360

 Emission Côté Club sur France Inter avec Laurent Goumarre et Marion Guilbaud (12 avril 22)

" L’univers si singulier de Gabriel Tur s’y déploie avec élégance et humour, prenant racines au croisement entre musique, théâtre et danse, pour un mélange détonnant dans lequel on plonge avec un plaisir non dissimulé. " La Vague Parallèle

" Ambiance de rade magnifique et de séduction entre deux Pastis, La Star fait briller les étoiles de la nuit parisienne qui se zieutent et se charment accoudés à un zinc des Halles. " Arty

" Une chanson sous forme de déclaration d’amour, cet amour ou tout s’emballe au point de nous entraîner dans un jeu de séduction incessant. " Phenix Webzine

" Des notes rêveuses et une basse entêtante, l'efficacité du morceau est totale et joue avec bonheur avec les faux semblants. " La Face B

" Le titre s’acquitte de son apparente nonchalance pour explorer les différents aspects d’une relation enflammée, sans rien occulter de ses secrets et de ses recoins. " La Vague Parallèle

" La musique de Gabriel est très pop sucrée, dansante et maligne avec ses paroles bien senties. " PublikArt

" En tutu, en ensemble rayé jaune et blanc ou sur une moto, lunettes rétro-futuristes sur le nez, l’énergie reste contagieuse et nous irradie. " Maze

" Il y a un peu plus d’un an, Gabriel Tur publiait « Papillon Blanc », un excellent premier EP aux allures de mini-album (7 titres) dévoilant un univers haut en couleurs pop synthétiques portées par une poésie lunaire dans laquelle le kitsch permet de réinventer l’absurdité du quotidien. " IdolesMag

" Isabelle a les yeux bleus + C’est toi que je t’aime broyés dans la pénombre d’un bar-concert qui sent la sueur sinusoïdale et le mégot. Beaucoup d’écho, des coquillages, et un EP à venir le 8 avril, Ville en Feu. " Brain

" Au fil des cinq titres, l'artiste déroule des nappes de synthés et des lignes de basse

énergiques. " FrancoFans