VALOY- Variété Rock

Heureux dans la vie (Clip) - 22 Octobre

Album - 03 décembre (Dolman) 

 

Tout au long de l’album reviennent également des lignes de force qui ne laissent pas de séduire et d’intriguer. Comme ce parlé-chanté, qui évoque parfois Bertrand Belin ou le Gainsbourg de Mélody Nelson. Avec ces tempos, tantôt lents, tantôt rapides, où la voix se pose avec une majesté languissante, tandis que les arrangements, toujours subtils, jamais envahissants, rehausse une forme de désenchantement paradoxal, hésitant entre la lumière et l’ombre. Jusqu’à la touche finale, « Un point c’est tout », parfaite avec seulement ses quelques notes de piano et ses lointains violons.

S’il partage son temps entre les tournées comme ingénieur du son (Orelsan, Stivell), la production, la composition et l’écriture, Olivier Vallois possède un autre atout : l’art de manier les mots, en racontant, l’air de rien, nos turpitudes, nos angoisses mais aussi nos petits bonheurs d’individus contemporains. Ce n’est pas un hasard si Fishbach lui a confié les textes de son album « A ta merci » et s’il écrit aujourd’hui pour Maud Geffray, la moitié du duo électro Scratch Massive.

« J’écris des bouts de roman tous les jours », confie l’intéressé, qui a navigué de Nantes à Lille et de Lille à Bruxelles pour se poser depuis 2012 à Rennes. Avec sa gueule d'anti-héros de roman noir, à moins que ce ne soit celle d’un mineur de fond, Vallois-Valoy nous entraine ainsi dans un univers tantôt ombrageux, tantôt en suspension, avec le talent d’un conteur perclus de sons. « Rassemblés autour du feu brûlant, nous attendons la naissance de l’homme neuf », attaque-t-il dès sa

première chanson. Et si celui-ci n’était autre que Valoy lui-même?

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Ils en parlent : ​

" Mélangeant les influences et autres sources d’inspiration, de Sonic Youth, Houellebecq ou David Lynch à la musique arabo-andalouse, Valoy marie les styles, ne veut pas rester dans une case. " 

Ouest France

" Du rock sombre, décharné et sensuel. " Libération

" Valoy compose une musique postpunk et électronique sur laquelle il pose avec délicatesse une voix presque mécanique. Le rythme est dansant, nous faisant plonger dans l’univers du musicien, entre dance et cold wave. " La Face B

" VALOY parcourt sa vie d’artiste, avec le cœur d’un poète à la modernité parfois noire , qui vous pousse dans une plongée musicale hypnotique et enivrante ; comme une descendance de Léo Ferré." Lust 4 Live

" Cette alliance complice entre la musique et l’image démontre avec force la pertinence de sa vision artistique globale. Voilà donc une parfaite entrée en matière dans la richesse créative de son futur album à venir. " Indie Music

" Valoy prouve qu’il sait manier les mots ainsi que ses influences musicales qui auront fait sa renommée auprès des plus grands. " Les Oreilles Curieuses

" Avec Dolman, Valoy livre un album qui dresse des ponts entre l’héritage de la chanson française et le bouillonnement des musiques actuelles auquel Rennes participe depuis la fin des années 1970, Marquis de Sade en tête. " Unidivers