VEXLAR - Pop française

 

Un Mec Bien (EP) - 25 mars 2022

Dans son home-studio parisien, en parallèle des tournées en tant que batteur avec Talisco, Gautier alias VEXLAR explore, expérimente et produit, pour lui-même, ainsi que pour divers artistes.
Il y développe patiemment son amour du sound design et sa croyance en une production sonore sans concession. Un travail qui aboutira à la publication d’un premier album en tant que Producer sur le label Roy Music.

En février 2020, il décide de s’isoler un mois sur l’île d’Yeu pour composer de nouveaux morceaux. Au rythme des marées, il moissonne une quinzaine de titres à l’origine destinés à des collaborations vocales. Mais le premier confinement contredit ses plans et le pousse à poser sa propre voix sur ces productions. C’est la première étape d’une mise à nue, et la naissance du projet VEXLAR (son nom de famille, le D final en moins, comme un besoin d’affirmer sa singularité). En guise de première étape de cette nouvelle aventure, il décide de sortir un EP
constitué de six morceaux pop, tous écrits en français.
Sur ces chansons le trentenaire se raconte sans se la raconter, se livre sur ses désirs, fait le point sur ses objectifs, et s’interroge: qu’est-ce qu’être “Un Mec Bien” finalement?

  • Facebook
  • Instagram
  • Spotify

Ils en parlent : ​

" Deux mondes se percutent au cœur de l’illustration visuelle de cette « Oya Solitude » : celui de l’isolement créatif, d’abord contraint puis rapidement désiré et apprivoisé, et un second, plus introspectif, en recherche du reflet du créateur via le miroir du monde clos qui l’entoure. " Indie Music

" Morceau introspectif et véritable ode à la solitude, « Oya Solitude » a été écrit en février 2020, dans la solitude de l’hiver sur l’Île d’Yeu " IdolesMag

" Se raconter pour mieux se rencontrer, tel un Robinson sur l’Île d’Yeu, face à lui-même, la solitude devient noblesse et richesse pour l’introspection. Sous un vent marin, face aux méandres d’un reflet d’âme regardant un coucher de soleil sans horizon, les interrogations fusent. " Lust 4 Live

" A travers cet extrait, l’artiste nous plonge dans une ambiance nostalgique avec ce morceau introspectif, qui sonne comme une ode à la solitude. " PhenixWebTV

" Après une ode à la solitude qui plantait le décor (« Oya Solitude »), Vexlar vient de publier un nouveau titre, nettement plus chaloupé, le bien nommé « Je danse et je t’emmène ». Celui-ci est accompagné d’un clip qu’il a lui-même réalisé. " IdolesMag