YOKO ? OH NO ! - Garage punk

Tattoos & Chlamydias - 23 juillet 

À la croisée des influences entre Beatles, Arctic Monkeys et NoFX, voici venus Yoko ? Oh no ! et leur premier LP, Tattoos & Chlamydias, écrit autour de bonnes bouteilles dans des ambiances tamisées, pour un résultat à la fois intime et enjoué, reflet de la complicité qui unit Stone, Tim et John Lemon sur scène comme à la vie.

 

Tattoos et Chlamydias : plus qu’un titre, une ode à un mode de vie décousu, passant de rencontres heureuses à ruptures douloureuses au fil de conduites à risques et autres rapports non protégés, que
le groupe confesse en dix pistes pour s’absoudre de ses péchés et entreprendre sa propre thérapie.

 

Un hommage teinté de nostalgie à un punk qui semble désormais loin et à ceux que la vie a assez rongé pour en faire des artistes de génie – on pense à Anton Newcombe ou Pete Doherty – mais qui,
n’ayant pas eu la bonne idée de rejoindre le club des 27, traînent à présent leur visage bouffi et leur carcasse fatiguée dans ce No future qu’ils n’étaient pas censés connaître mais qui existe bel et bien, à leur plus grand regret.

 

Entre rock anglais et le punk californien, les Yoko ? Oh no ? ne se posent pourtant pas en héritiers de ces mouvements et jouent aussi dans l’espoir d’adoucir les mœurs, à travers des balades comme « Last Waltz » ou des morceaux plus pop tel que « Alone ». En bref, trois garçons en costumes ecclésiastiques pour un LP aux sonorités éclectiques.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Ils en parlent : ​

" Distillant un punk rock à la sauce garage – poisseux de bière et autres liquides peu catholiques – les trois lascars atteint d’une Beatlemania aigue chante les travers de notre société et de nos coeurs avec une efficacité remarquable. " Rolling Stone

" Une influence garage contrebalancée par des incursions pop, une ballade charmeuse et une tournerie obsédante et dansante. " Rock & Folk (Octobre)

" Le trio bordelais garage punk énergique dévoilera le très sociétal et contestataire "Tattoos & Chlamydias. " 

Rock & Folk (Août) 

" Les Yoko ? Oh No ! racontent la vie telle qu’ils la traversent : à 200 à l’heure en profitant au maximum des moments de fêtes. Le trio bordelais, qui puise son inspiration dans toutes les musiques – de l’électro au punk – montre toute l’étendue de son talent avec une série de titres aux mélodies plus redoutables les unes que les autres. " Longueur d'Ondes

" Un zeste de Lennon " Longueur d'Ondes

" Rien à dire : premier essai parfaitement transformé. " Rolling Stone (n°135 - Sept 2021)

" Si Oasis se reformait à Bordeaux en faisant du punk-rawk sautillant, frais et léger, il s'appellerait avec un nom de blague potache à trois balles ! " Abus Dangereux n°158

" Cette fois-ci, le punk est de sortie. Dans cet esprit jusqu’au boutiste, le groupe a revêtu des tenues de prêtres. Il ne faut pas attendre qu’une minute entière se passe pour que les compères frappent fort. La foule suit le mouvement et vient volontiers pogoter. " Pop & Shot (Live Report)

" D'une efficacité folle, d'une audace totale, cet album est une déferlante d'énergie punk et d'énorme déconnade." La Face B

" Joliesse poppy, jus punk et motifs bien choisis s’accordent, pour un rendu de qualité. " Muzzart

 

" Après une introduction qui monte gentiment, Yoko ? Oh No viendra casser la baraque avec des titres incendiaires que sont « Sylvia » mais aussi « Out Of Question » et « Alone » aux riffs acérés et à la section rythmique explosive. " Les Oreilles Curieuses

" Un album de furieux. " Publik Art

Radios : ​

Alternantes - Radio Activ - SUN - Distorsion - Jet FM - Radio 666 - Raje Radio - Radio Dio - Radio Panik -Radio Résonance - Radio Béton - Radio B ...